Les bons gestes pour préserver les mers et les océans

Faut-il rappeler que nos océans se dégradent peu à peu, en silence, de façon aussi dramatique que la disparition sous les flammes de la forêt amazonienne ? Si nous sommes impuissants face à ce drame, nous pouvons agir, chaque jour, pour préserver nos océans.
  1. Je ne jette rien ni dans la mer ni dans la nature. Pas de sacs plastiques, ni mégots, ni aucun déchet. Je participe à la préservation de l’environnement en triant mes déchets et en les réduisant le plus possible. En bateau, je ramène les déchets non biodégradables à terre.
  2. Je ne mange pas n’importe quel poisson. J’évite les espèces menacées (thon rouge, saumonette, sabre, empereur, congre, dorade rose, espadon, flétan, lingue, merlu, raie, turbot...), je privilégie des produits labellisés MSC (Marine Stewardship Council), certifiés pêche responsable, Label rouge ou bio.
  3. Je supprime le plastique : les sacs, les emballages, les bouteilles, les gobelets, les pailles… y compris certains cosmétiques type gommage, qui contiennent des microbilles de plastique qui se retrouvent dans les océans et menacent directement la biodiversité marine !
  4. Je privilégie des produits respectueux de l’environnement. Certaines litières pour chat contiennent des particules fines très nocives pour les océans. Les crèmes solaires sont aussi souvent composées de substances non biodégradables destructrices des récifs coralliens. Alors, optez pour les versions eco-friendly et utilisez des produits ménagers naturels (vinaigre blanc, pierre d'argile, savon noir, huile de lin). Pensez au recyclage et adoptez un comportement « zéro déchet ».
Et pour les chanceux qui sont encore en vacances, voici le petit guide de l’écotourisme avec de nombreux conseils pour un séjour écolo en bord de mer !   N’oubliez pas, « Ex Mari Vita » !